polygamie, femmes, afrique, islam, droit des femmes, lutte des femmes

Depuis quand ?

Une majorité des sociétés humaines des temps anciens ont permis ou toléré le mariage polygame (selon les avis, à hauteur de 60 à 80% d'entre elles). À l'évidence pour des raisons qui sautent aux yeux : les sociétés primitives sont rurales, avec des besoins de bras, et, ou de soldats. L'espérance de vie est réduite et la mortalité infantile dramatique, allant de paire avec la mortalité des mères en couche. Comme la notion de tribus ou de clans est très forte en ces temps anciens, il n'est pas rare, que le mari épouse, la sœur de sa femme, décédée ou de son vivant, une veuve esseulée, etc, pour asseoir l'autorité d'une grande famille aux nombreux enfants. Mais ces pratiques archaïques ont été rapidement remplacées par la monogamie en Europe. Les grandes civilisations qui ont construit ce continent sont de tradition monogame : en Grèce, à Rome, et même dans l'Égypte des pharaons, la société est exclusivement monogame. Puis, l'église chrétienne va rendre mariage monogame, virginité avant celui-ci, et fidélité entre époux, la norme absolue. En occident -en France- la polygamie est donc vue d'un très mauvais œil, au point que de nombreux états la considèrent comme un délit.

Et aujourd'hui ?

De nos jours, la tradition polygame est volontiers attribuée à une coutume venue de l'Islam. Cette carte "actualisée" (celle du site WIKIPEDIA) semble en effet démontrer que les pays dont la religion officielle est l'islam sont ceux qui tolèrent ou autorisent le plus volontiers la polygamie. Idem pour les pays africains et asiatiques, ceux de tradition islamique autorisent les mariages pluriels. Au Sénégal, par exemple, ce sont les musulmans qui sont polygames pendant que les chrétiens affichent leur monogamie. Mais pour être tout à fait objectif, il ne faut pas oublier de rappeler que les grandes civilisations du Moyen-Orient (Babylone, Perse) n'étaient pas les ennemis de la polygamie, sans parler de la tradition des harems, et cela bien avant l'islamisation de cette région du monde. L'Islam a donc bon dos et n'a peut-être en fin de compte qu' "officialisé " ce qui était déjà coutumier. Et d'autres pays d'Extrême-Orient, notamment la Chine, tout au long de son histoire, use et abuse des concubines (et qu'est-ce qu'une concubine sinon une coépouse), dans les cours royales ou princières, même si la pratique de la polygamie semble bien moins répandue dans les couches modestes de la société (idem pour le Japon, la Corée, etc). L'Islam n'est donc pas la seule cause à la polygamie, d'autant que si pour cette religion la pratique est licite, c'est à certaines conditions et avec un maximum de quatre épouses simultanément...